FRANÇAIS
DÉFINITION DE LA MALADIE VARIQUEUSE ET DE L’INSUFFISANCE VEINEUSE DU MEMBRE INFÉRIEUR

Au niveau du membre inférieur, il existe deux systèmes veineux : le réseau veineux SUPERFICIEL et le réseau veineux PROFOND. Le plus important est le réseau PROFOND, qui est situé dans les muscles. Environ 96 % de la circulation veineuse s'effectue dans ce système.

Le deuxième réseau, le réseau SUPERFICIEL, est situé dans la graisse, entre la peau et les muscles. Ce système compte pour vaisseaux importants la longue SAPHÈNE, qui part de l'aine et se rend jusqu'au pied, et la courte saphène, qui va du creux du genou, jusqu'à la cheville. Le réseau superficiel communique avec le réseau PROFOND par des perforantes, au nombre de 150 environ.

Veine courte saphène.
Valve incompétente causant reflux.
Planche anatomique démontrant
la langue saphène.


C'est dans ce système SUPERFICIEL que la maladie variqueuse se manifeste. Les saphènes forment des branches multiples dans la cuisse, le genou, le mollet et le pied. Elles servent en quelque sorte de "tuyaux collecteurs" pour toutes ces branches qui assurent le retour veineux de la peau et de la graisse.

À l'intérieur des saphènes et de leurs branches se trouvent des valves qui ont pour rôle de retenir le sang contre la gravité, afin qu'il puisse être éjecté vers le cœur à chaque pulsation. Lorsque ces valves délicates se "brisent" au cours de la maladie et deviennent inopérantes, le sang n'est plus retenu, ce qui causera un reflux vers le bas. Ce reflux distendra la paroi des veines, provoquera un engorgement des vaisseaux et, ultérieurement, entraînera l'apparition de varices. Notons que la maladie variqueuse n'atteint jamais le système veineux PROFOND.

Varices dans les branches
de la saphène
Exemple de veines bleues,
rouges et vertes
Exemple de veines bleues,
rouges et vertes et varices


La littérature médicale mentionne plusieurs étiologies ou facteurs aggravants de la maladie variqueuse :
  • hérédité et génétique;
  • grossesses;
  • obésité et sédentarité;
  • travail en position debout stationnaire prolongée;
  • traumatisme mineur ou majeur à la jambe;
  • origine ethnique.
Les symptômes généralement attribués aux varices sont les suivants :
  • jambes LOURDES;
  • DOULEURS;
  • jambes FATIGUÉES;
  • jambes IMPATIENTES;
  • ENFLURE des chevilles, des mollets et des pieds;
  • CRAMPES.
Dermite de stase causée par
insuffisance veineuse non traitée.
Varices avancées causées par
insuffisance veineuse non traitée.


Dans la population occidentale, environ 30 % des femmes et 20 % des hommes souffrent de la maladie variqueuse. SI ELLES NE SONT PAS TRAITÉES, les varices peuvent causer avec le temps des dégâts esthétiques importants, mais surtout des complications médicales graves, notamment :
  • PHLÉBITE superficielle;
  • ULCÈRE variqueux;
  • ENFLURE chronique du pied;
  • TROUBLES de circulation de la peau : dermite de stase, pigmentations, veines éclatées, pied bleu, hémorragie.
"Pied bleu", veines éclatées causées par
insuffisance veineuse non traitée.
Ulcère variqueux causé par
insuffisance veineuse non traitée.


Si l'ulcère variqueux peut prendre des mois à guérir, la phlébite superficielle quant à elle peut parfois dégénérer en phlébite profonde avec risque d'embolie (caillot) au poumon. Le traitement des varices est donc non seulement réalisé dans un but esthétique, mais par nécessité médicale dans le but d'éviter ces COMPLICATIONS. Les atteintes du système veineux PROFOND sont beaucoup plus rares et sont généralement causées par des phlébites profondes anciennes, des anomalies congénitales ou des obstructions au niveau des veines du bassin et de l'abdomen (ex. : cancer, thrombose, etc.).

Il est également important de noter qu'une personne peut présenter de petites varicosités à la peau (télangiectasies ou veines vertes, bleues et rouges) sans atteinte du réseau des saphènes et de leurs branches. Seul un examen à l'échographie ou au Doppler peut nous le dire. Dans ce cas, ces veines sont alors traitées dans un but esthétique, par injections sclérosantes.
 
Creation Kiaï Studio
© All rights reserved - DR. MERCIER - 2014